Naître Jean-Luc Petit...  Devenir écrivain malgré les mauvaises cartes en main...
Livres publiés
Ecrire... un peu raconter sa vie

Des clapiers ma vie en appartement fut brève





Des clapiers ma vie en appartement fut brève

je ne pouvais pas faire autrement je vis désormais à la campagne

Des clapiers

Tous dans des clapiers
Et quand ils bougent
On ne voit que leurs pieds

Oubliés les jours de dérision
Vivre avec le nez rouge
Un couvercle sur l’imagination

Au rendez-vous du train
Ils seront présents le matin
Le casse-croûte dans la main

Au bureau ou au chantier
Ils parlent du temps passé
Quand on respectait leur spécificité

A la dernière liaison
Après le bistrot ils rentreront
Parler à la télévision

Quand les enfants crient
Ils se demandent pourquoi ils en ont eu envie
Vivement qu’ils grandissent et partent d’ici

Tous dans des clapiers
Et quand ils bougent
On ne voit que leurs pieds


Et ils sont bien ? Tous dans des clapiers ?...



Commentaire possible


- Fanny (lu 16 ), le 19 novembre 2014 avant 14 heures 44 : A l'heure du dîner, ils voulurent l'escorter jusqu'à sa porte. A quelque distance, les musiciens de la fanfare se groupaient, embrassant à pleins bras des instruments replets qui arrondissaient sur leurs épaules l'entonnoir des pavillons étincelants.



Commentaire sur le forum :
Lecture et commentez.