Naître Jean-Luc Petit...  Devenir écrivain malgré les mauvaises cartes en main...
Livres publiés
Ecrire... un peu raconter sa vie
jean-luc petit

extrait du livre de poésie publié en 2013

...
En vente presque partout cette poésie...

La fin du moi

Bientôt ce sera la fin du moi
Les fins du moi sont toujours difficiles
Ni subvention ni passe-droit
Il faut prendre place dans la file

Bientôt ce sera la fin du moi
Riches comme pauvres quand on y pense on vacille
Certains misent sur la foi
Petite lueur au loin qui brille

Bientôt ce sera la fin du moi
Je vous laisserai quelques ustensiles
Vous penserez parfois à moi
Avant de trouver ça inutile

Bientôt ce sera la fin du moi
Alors vos petites guéguerres bien futiles
Vos médailles en chocolat
Gardez-les pour les crocodiles


Michel-Edouard

Elle n'en a pas cru un mot
Mais elle sait bien qu’il faut
Passer par la case premier boulot
Elle sera caissière
Chez Michel-Edouard Leclerc
Sûr qu’elle y fera pas carrière
Mais il faut bien parfois
Laisser ses rêves de joie
Au petit vestiaire



Le faire maintenant

Si tu ne le fais pas
Maintenant
Je ne vois pas comment
Tu te le pardonneras
Quand tu auras
Soixante, soixante-dix ans


La paix de l'âme

Un jour la télé l'éteindre
Et savoir que c'est
La dernière fois
Qu'elle restera là
Comme une trace d'autrefois
Qu'elle restera là
Comme chez d'autres un vase chinois



Pense aux apparences

Une usine à rêves
C’est plaire ou crève
Une usine à rêves
Où quand on te dit « pense »
C’est pense aux apparences


Liberté

Liberté
Egalité
Fragilité de la République

Liberté
Egalité
A condition d'hériter

Liberté
Egalité
Plus les lois seront compliquées
Plus les pauvres devront se coucher

Liberté
Egalité
Quatrième pouvoir que la presse
Indépendante des grandes messes

Liberté
Egalité
Le patron de la Dépêche du Midi
Est président d'un parti

Liberté
Egalité
Il faut vivre de très peu
Pour ne pas entrer dans leur jeu





Commentaire possible


- Fanny (lu 33 ), le 20 novembre 2014 avant 9 heures 36 : Puis projets de société germaient, échauffant les esprits. Ses regards planèrent sur la multitude qui l'acclamait dans un enthousiasme tumultueux et ses yeux mouillés racontaient la béatitude de son âme guérie, vengée par ce triomphe inespéré.

Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.

Si vous souhaitez soutenir cette page :